Le Shorinji Kempo. Art martial traditionnel de self-défense japonais

Très répandu au Japon où il compte plus d’un millions de pratiquants, le Shorinji Kempo est consitué d'un ensemble de techniques d'auto-défense utilisables par toutes et tous sans force physique particulière.
L'objectif est de pouvoir se protéger et/ou riposter sans subir de blessures et sans avoir été dépossédé. Surtout, l'important n'est pas de chercher à gagner, mais de ne pas perdre.

Le Shorinji Kempo s'appuie sur la connaissance d'un certain nombre de techniques ainsi que sur des exercices destinés à obtenir et maintenir une bonne condition physique et une solide confiance en soi.
Il n’y a pas de compétition au Shorinji Kempo et l’obtention des grades se fait sur les progrès accomplis par les pratiquants en fonction de leurs capacités personnelles.

Le Shorinji Kempo est membre de la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées au sein de laquelle il est représenté par France Shorinji Kempo.

Combat cérémonial lors d'un stage nationnal

La pratique. Déroulement du cours

Les cours commencent par une préparation physique basée sur les étirements, puis le travail seul et surtout le travail à deux. Ils sont complétés par l’explication des principes du Shorinji Kempo et se terminent par une séance de "retour au calme".

Durant le cours les deux principaux systèmes de techniques du Shorinji Kempo sont abordés :

  • Les techniques "dures" GÔHÔ d'attaques, de défenses et de contre-attaques à l'aide des pieds et des poings.
  • Les techniques "souples" JÛHÔ de saisies, de dégagements, de soumissions, d'immobilisations ou de projections.

Le déroulé d’un cours comprend également :

  • Une séance de méditation en ZAZEN avec une technique de respiration adaptée à la concentration par le vide et le recentrage du mental dans le corps (CHINKON)
  • Le travail des positions et défenses de base (KIHON) ainsi qu’en déplacement (ZENSHIN)
  • L’apprentissage des KATA
  • La pratique par deux des techniques des programmes par niveaux (HÔKEI)
  • Des initiations aux combats et à la self-défense (RANDORI)
  • Pour les grades plus avancés, l’élaboration de chorégraphies de combats cérémoniaux (EMBU)

Il est possible de venir faire un cours d'essai gratuit et de s'intégrer au groupe à tout moment de l'année, aucune expérience en arts martiaux ou condition physique particulière ne sont requises pour débuter.

Photo d'un large groupe de pratiquants au japon

Le Dojo Marseillais

Les cours sont enseignés par Olivier Beyer, 4ème Dan de Shorinji Kempo. Ils ont lieu au dojo du centre socioculturel de St-Giniez Milan, à quelques minutes du rond-point du Prado et sa station de métro.

Horaires :

  • Lundi de 20h00 à 21h30
  • Vendredi de 20h15 à 21h45

Contact :

Téléphone : 06 89 09 05 44
eMail : shorinjikempomarseille@gmail.com

Adresse :

Centre Socioculturel Saint Giniez/Milan
38, rue Raphaël Ponson
13008 Marseille

Pour plus d'informations et pour suivre notre actualité, retrouvez-nous sur Facebook et Google+.

Les membres du club méditent lors d'un festival

Hito, hito, hito, subete wa hito no shitsu ni aru.
(Tout dépend de la qualité de la personne)

SÔ DÔSHIN, fondateur du Shorinji Kempo